Aujourd'hui : 38  -  Actuellement : 2   

 Actualités

Ordination Diaconale et Presbytérale : 1 Diacre et 2 Prêtres pour le Diocèse de Daloa‏


A travers l’histoire de l’Eglise Catholique, le pouvoir sacerdotal de Jésus lui-même, le Grand Prêtre, se transmet dans le sacrement de l’Ordre, de manière interrompue par l’imposition des mains de l’Evêque.

Mgr Maurice KONAN Kouassi, évêque de Daloa a ainsi procédé le Samedi 12 Juillet 2014 dernier, à des ordinations diaconale et presbytérale.

Beaucoup d’émotion en effet, ce samedi 12 juillet 2014 en l’église paroissiale Ste Marie Mère de Dieu de Lobia 2 à Daloa où s’est déroulée la cérémonie de l’ordination diaconale de l’Abbé Jean Thierry FIAN BI Zan, de la paroisse Ste Thérèse de l’Enfant Jésus de Daloa, et l’ordination presbytérale des diacres Joël Blé Dorgeles de la paroisse Ste Marie Mère de Dieu de Daloa et Iba Claude Douadé de l’Ordre des Ecoles Pie de l’Afrique de l’Ouest.

Tout naturellement, ces ordinations ont été conférées par Mgr Maurice KONAN Kouassi, évêque du Diocèse de Daloa, au cours de la messe de clôture de l’année pastorale diocésaine 2013-2014. Il était entouré pour la circonstance d’une cinquantaine de prêtres venus de toutes les paroisses du Diocèse de Daloa, ainsi que des diocèses frères.

« La moisson est abondante, priez le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson ». Ce sont les paroles du Christ il y a plus de 2000 ans et cette parole est toujours d’actualité. En effet, Jésus est l’envoyé par excellence et sa mission doit continuer. Pour poursuivre donc sa mission, il appelle des personnes comme les apôtres, comme les évêques, comme les prêtres.

Dans son adresse au futur diacre, Mgr Maurice KONAN Kouassi a donc situé l’importance de sa mission ; celle d’être un serviteur dans l’Eglise et de proclamer l’Evangile. S’appuyant ensuite sur le verset 8 du 6e chapitre du Livre d’Isaie et à la lumière de l’évangile selon St Mathieu en son chapitre 10, du verset 24 au verset 33, l’ordinaire de Daloa a demandé aux candidats au sacerdoce de cultiver l’humilité qui caractérisait St Jean-Marie Vianney, patron de tous les prêtres. Par ailleurs, il leur a demandé d’être des passionnés de l’Eglise, de l’Evangile. Pour terminer, il a défini le rôle du prêtre en ces termes : « Le prêtre est un homme de l’Eucharistie, car il a reçu un message, un ministère… ». C’est pourquoi Mgr Maurice KONAN a exhorté les futurs prêtres à prier pour eux-mêmes afin d’être à la hauteur de la mission qui sera désormais la leur, c’est-à-dire la mission de l’Eglise qui est d’annoncer Jésus-Christ.

A la fin de la célébration, Mgr Maurice KONAN Kouassi n’a pas manqué de remercier l’assemblée ainsi que les parents des ordonnés, qui ont accepté de donner leurs fils pour le Service du Seigneur.

Le Diocèse de Daloa, s’enrichit par ces ordinations de deux (02) nouveaux prêtres et d’un diacre.

Charles Assandé



Ordination diaconale et sacerdotale du 15 Février 2014‏


Le samedi 15 février 2014, l’Eglise diocésaine de Daloa a eu la joie d'accueillir un diacre et quatre nouveaux prêtres. L’Abbé Joël Dorgelès BLE et les Pères AUGUSTIN KIENDREBEOGO, ETIENNE GOUIN BI TRAZIE, JEAN CLAUDE YAPO ASSAMOI et JEAN PAUL BE KOUAKOU ont reçu l'ordination diaconale et sacerdotale des mains de Monseigneur Marcellin YAO KOUADIO, Evêque du diocèse de Yamoussoukro.

La cérémonie s'est déroulée en l'Eglise Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Daloa en présence de Monseigneur Gaspard BEBY GNEBA, Evêque du diocèse de Man et de Monseigneur Maurice KONAN KOUASSI, Evêque du diocèse de Daloa.
Le prêtre est un homme inspiré et il parle sous l'autorité de Dieu, a déclaré Monseigneur Marcellin dans son homélie. Il a ensuite invité les élus du jour à être humbles sans chercher à faire l’unanimité autour d'eux. Enfin il les a également invités à répondre à l'appel à la sainteté et surtout à vivre avec leur Evêque une communion parfaite.


Père Hyacinthe OUANDE,
Chargé de Communication du Diocèse de  DALOA 
Email: ouandehyacinthe@yahoo.fr
Contactes:( 00225) 47 12 89 80 // 05 23 46 15

Inauguration et Bénédiction de la Grotte Mariale de la Paroisse Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus de Daloa‏


Le jeudi 15 Aout 2013 en la Solennité de l’Assomption de la Vierge Marie, la paroisse Sainte Thérèse de l'enfant Jésus du quartier abattoir 2 de Daloa a abrité la cérémonie de l'inauguration et de la bénédiction de leur grotte mariale dénommée "Notre Dame de Toutes Grâces". Pour l'occasion plusieurs fidèles chrétiens ont pris part à l'évènement marqué par une messe d'action de grâce présidée par Monseigneur CO BIAKA NOEL THOMAS D'ACQUIN, Vicaire Général du diocèse de Man. Dans son homélie, le Mgr CO BIAKA a insisté sur le sens de la célébration en invitant les fidèles à fréquenter la grotte. A la fin de la célébration eucharistique, le père EMILE BENIE, curé de la paroisse Sainte Thérèse de l'enfant Jésus a remercié tous les fidèles pour leur apport dans la réalisation effective de cette œuvre dédiée à Marie, Mère de Dieu, il a aussi remercié le célébrant qui a accepté de présider ladite célébration et les fidèles pour leur implication personnelle dans l'organisation de cet évènement majeur.


Père Hyacinthe OUANDE,
Chargé de Communication du Diocèse de  DALOA 
Email: ouandehyacinthe@yahoo.fr
Contactes:( 00225) 47 12 89 80 // 05 23 46 15

2 Diacres et 6 prêtres pour le Diocèse de Daloa.


2 Diacres et 6 prêtres pour le Diocèse de Daloa. Le samedi 02 Février 2013 en la fête de Présentation du Seigneur dans la troisième semaine du Temps Ordinaire de l’Année liturgique C, ont lieu, en l'Eglise paroissiale Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Daloa.

L'ORDINATION DIACONALE DES ABBES
  • Le Frère ALIMAN Mouah Jean, de la paroisse Saint Pierre et Saint Paul de Divo , actuellement Frère Piariste  à la paroisse  Sainte Marie Mère de Dieu de Daloa ; 
  • KRA Kouassi Jean Aristide de la paroisse Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Daloa.
 L’ORDINATION SACERDOTALE DES DIACRES
  • KABRE Athanase, de la paroisse Sainte Marie Mère de Dieu de Daloa 
  • LATH Mel Jean Kestel, de la paroisse Sacré Cœur de Vavoua 
  • OUEDRAOGO Bernard, de la paroisse Sacré Cœur de Vavoua 
  • SAMEtienne, de la paroisse Saint François Xavier de Zoukougbeu 
  • VANIE Bi Toha Nicodème, de la paroisse Sacré Cœur de Vavoua 
  • ZOUNGRANA Joël, de la paroisse Saint Augustin de Bouaflé.
Ces ordinations ont été conférées par son Excellence, Monseigneur Maurice KONAN Kouassi, évêque du diocèse de Daloa. Dans l'homélie, l'Evêque a rappelé aux candidats les devoirs et les exigences de la vocation sacerdotale, et lesens de leur engagement. Il a insisté sur les fondamentaux pour un ministère fécond, notamment l'esprit de détachement etl'humilité, de service et de fraternité sacerdotale. Les fidèles présents ont été invités à prier, et à aider, par leur franche collaboration avec l'Ordinaire du lieu, au discernement des vocations, et à soutenir les ministres consacrés. Commencée à 09 heures 45 minutes, la cérémonie d'Ordination s'est achevée à 13 heures 35 minutes. Elle fut un moment de prière fervente, de recueillement profond, de louange totale, de communion pleine et entière, de reconnaissance et d’action de grâce à la louange et à la Gloire de notre Seigneur Jésus-Christ, le Prêtre éternel, lui qui règne avec le Père Tout-Puissant dans l’unité du Saint Esprit, depuis toujours et dans les siècles des siècles.


Père Hyacinthe OUANDE Monan,
Chargé de Communication de L’Evêché de Daloa,

Mgr Maurice Konan KOUASSI, recommande aux nouveaux diacres et prêtres la délicatesse et la confiance en Jésus-Christ, malgré tout.

Ordination presbytérale et diaconale, paroisse Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Daloa.

           Dieu nous a donné ce samedi, 02 Février 2013 pour que nous soyons les témoins privilégiés d’un événement heureux : en effet huit (08)  jeunes gens de notre diocèse, s’étant laissés séduire par Jésus- Christ, vont, dans une cérémonie toute particulière, sous nos yeux, exprimer leur désir et volonté de le suivre :  six ( 6)  d’entre eux seront ordonnés prêtres et les deux ( 2)  autres, diacres, pour franchir ainsi cette ultime étape sur le chemin du sacerdoce ministériel. Rendons gloire à Dieu qui les a fait parvenir jusqu’à ce jour béni, et prions pour leur fidélité et leur persévérance. Chers frères et sœurs, comme je viens de le dire, nous aurons six nouveaux Prêtres ce matin et deux Diacres. Rappelons que le Prêtres, c’est celui qui est spécialement consacré à exercer le culte divin. Dans l’Ancien Testament la fonction de Prêtre existait déjà : comme chefs de famille, Noé et Abraham remplissaient eux-mêmes les fonctions sacerdotales au nom de tous qui dépendaient d’eux, Melchisédech, ce personnage mystérieux et à part, était le Prêtre du Très haut. Mais au cours du temps, surgiront des peuples idolâtre, féticheurs, qui vont créer de multiples divinité au service des quelles, ils mettraient des hommes et des femmes avec les attributions de Prêtres et de prêtresses. On verra cela aussi en Egypte, en Chaldée, où le Roi se considérera comme le prêtre par excellence, le vicaire de la divinité.  Et Moïse  viendra, suscité, par le Très-Haut pour être le Créateur et l’ordination du Sacerdoce mosaïque au Sinaï. C’est une toute allure que sera donnée à la fonction du prêtre de cette nouvelle vague furent Aaron et ses fils. Moïse les consacra et détermine leurs vêtements, ne tolérant aucune infraction ni négligence et précisant les sacrifices à offrir. Et Moïse ira plus loin, en décidant que les prêtes seraient choisis uniquement dans la tribu de Levi et dans la descendance d’Aaron pour servir au Tabernacle.

          Si bien que, plus tard, le Christ n’étant pas de la tribu de Levi ne pouvant  pas devenir Prêtre. Mais ayant établi que c’est pas un sacrifice offert par son sang innocent que les hommes pécheurs pourront être lavés de leurs péchés. Dieu le Père appellera à un titre particulier à la fonction de Prêtre Eternel, un Prêtre qui n’offrirait pas le sang des animaux comme le faisaient les Prêtres selon la chair( càd la lignée de Levi et d’Aaron), mais son propre Sang, pour sceller à jamais l’alliance éternelle, celle qui sauve( cf. l’Epître aux Hébreux qui célèbre à un titre tout particulier le Sacerdoce éternel, l’Unique Sacerdoce) . Les Prêtres aujourd’hui, seront institués pour être les collaborateurs des Evêques, les Prêtre sont configurés au Christ, Prêtre Souverain et éternel et ils sont consacrés prêtres de la Nouvelle Alliance pour annoncer l’Evangile. Chers Fils bien-aimés, vous allez devenir Prêtres aujourd’hui. Prêtres à la suite du Christ avec la charge d’enseigner par la puissance du Christ vous aurez à remplir aussi une tâche de sanctification. Ainsi par votre ministère s’accomplira le sacrifice spirituel des fidèles, uni au sacrifice du Christ, dont vous serez les lieutenants.

           Oui, comme nous l’annonçons dans l’Evangile, le Christ appelle pour le suivre, càd pour que ceux qu’il appelle travaille de concert avec lui. Il ne peut agir seul : d’autorité, il s’adjoint des compagnons qui le suivent, des hommes à qui il demande de rompre avec leurs manières habituelles de vivres. Le Christ ne s’est pas attribué à lui-même l’honneur et la responsabilité du Sacerdoce. C’est le Père qui les lui a attribués. Configurés à lui, vous n’avez pas vous, non plus attribué à vous-mêmes le Sacerdoce, c’est en Jésus- Christ que vous l’avez reçu à la différence que vous êtes pris parmi les hommes, avec vos qualités et vos défauts. Et c’est à dessein, car comme le dit l’Epître aux Hébreux : pris parmi les hommes " le Grand Prêtre peut ressentir de la commisération pour les ignorants et les égarés, puisqu’il est lui-même également enveloppé de faiblesse et à cause d’elle, il doit offrir pour lui-même des sacrifices pour le péché comme il fait pour le peuple"( Heb 5, 2-3). N’oubliez donc jamais, dans votre vie de prêtre, dans l’exercice de votre ministère, que vous avez été pris d’entre les hommes pour être à leur service et les aider à vivre eux aussi leur sacerdoce baptismal. Dans l’accomplissement de votre ministère, il n’est pas facultatif de garder votre joie, votre sourire, car ils en ont grand besoin, les hommes et les femmes à qui vous annoncez l’Evangile. Pour vous y aider songez que la charge que vous exercez est celle du Christ qui a daigné vous associer à sa mission, dont vous ne devez pas perdre de vue la nature ; en vous souvenant de ce qu’est le Christ, le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir. Aimez le Christ et que la Vierge Marie, Mère de la Charité Chrétienne et Mère de l’Unique et Véritable Prêtre, présente votre ministère sacerdotal à son Fils et vous soutienne dans les heures difficiles de votre mission.

           A vous aussi, chers frères et sœurs, je vous adresse cette recommandation : aimez vos prêtres, priez pour eux aidez-les à vous aider, sachant bien qu’ils ne sont pas des anges. Voyez en eux moins les imperfections possibles qu’ils tiennent de leur humaine nature que l’incomparable dignité et le caractère sacerdotal dont elle  est revêt. Communiquez à tous la Parole de Dieu que vous avez-vous-mêmes reçue avec joie. Et en méditant l’Ecriture, croyez ce que vous lisez, enseignez ce que vous croyez, vivez ce que vous enseignez. Vénérez dans le Prêtre le Sacerdoce du Christ qu’il représente et continue. Ne tirez pas en public dans son dos. Mais abordez- le et appelez son attention sur ce que vous pensez être avantageux pour sa vie et son ministère et le Seigneur vous le revaudra. Nous avons aussi la joie de voir deux jeunes accéder au diaconat. Comme leurs frères, les Prêtres ordonnés aujourd’hui, ils se sont, pendant une semaine, préparés à entrer dans l’ordre du diaconat : dans l’intimité de la prière et de la réflexion chrétienne ils se sont disposés, corps et âmes à recevoir la mission du diaconat.

           Chers fils, accueillez dans la ferveur et la reconnaissance envers Dieu ce que vous allez devenir dans quelques instants : diacres de l’Eglise Catholique. En route pour le Presbytérat, vous  êtes déjà bien engagés dans le service de l’Eglise : diaconat et service, c’est tout un. Vous entrez dans l’ordre du Diaconat avec mission spécifique d’aider l’Evêque et ses Prêtres, en accomplissant le ministère de la parole, de la charité et de l’autel. Soyez assurez que c’est l’Esprit-Saint qui vous aidera à assumer le ministère de l’autel, à proclamer l’Evangile, à préparer la Sainte Messe et à distribuer aux fidèles le Corps et le Sang de Jésus-Christ. N‘importe comment, ayez les yeux fixés sur le Christ afin de vivre plus intimement dans les liens et les exigences particulières du Diaconat, car le Christ nous a donné l’exemple pour que vous agissez comme lui. Il est l’homme de service avant d’être l’homme du rang social. Le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie pour le salut des hommes. Je suis au milieu de vous, dit-il, comme celui qui sert. Certes, le Christ est en premier lieu celui dont vous deviendrez les serviteurs, mais c’est en servant  joyeusement les hommes que vous servirez en réalité le Christ «  Celui qui donnera un verre d’eau à ce petit enfant en mon nom, c’est à moi qu’il aura donné ». Laissez-vous guider par l’attitude des Diacres choisis par les apôtres. Que leur exemple, leur abnégation vous stimulent. Qu’une foi inébranlable vous inspire les actions propres à éclairer  les chrétiens. Devant les difficultés inhérentes à toute vie engagée qu’une espérance sans cesse nourrie aux sources vives de l’Eucharistie vous mette à l’abri du découragement. Oui, les fidèles qui comptent sur nous ont besoin de s’appuyer sur votre foi et votre espérance afin qu’ils deviennent et demeurent le peuple chrétien capable de signifier le Corps Mystique du Christ, vivifié par l’Esprit-Saint, et d’être une offrande pure agréable à Dieu.

           Chers Fils, avancez sans crainte pour recevoir l’onction diaconale qui fera de vous les serviteurs selon le cœur du Christ afin que devant le Seigneur, vous pourriez l’entendre vous dire : « C’est bien serviteurs bons et fidèles, entrez dans la joie de votre maître.»

 
Amen !

Monseigneur Maurice Konan KOUASSI,
Evêque du Diocèse de Daloa.

Compte rendu de la journée de fraternité du Presbyterium du diocèse de Daloa.

Dans le cadre de l’année sacerdotale décrétée par le Saint Père  en 2009, le Presbyterium de Daloa avait souhaité dans ses réflexions, la tenue d’une journée dite « journée de fraternité ». Sur proposition  du comité de réflexion et avec l’accord de Monseigneur Maurice Konan Kouassi, évêque du diocèse, les prêtres se sont retrouvés le dimanche 10 juin dernier pour communier ensemble à la table de la fraternité. La rencontre a duré deux jours.

En effet, c’est le dimanche 10 juin au soir qu’a débuté cette rencontre de fraternité aux environs de 19 h avec l’accueil.
Un repas fraternel a été partagé et à 21 h, les pères ont été instruits sur « L’opus Securatis ». Animée par les Pères Richard Kissi, ………, l’instruction avait pour objectif d’éclairer les pères sur la nécessité de garantir sa retraite à travers l’adhésion à l’ « opus securatis ».
Le thème a intéressé les pères qui ont pris acte et souhaité que la question soit insérée à l’ordre du jour d’un prochain conseil presbytéral.

Le lendemain, c’est-à-dire le lundi 11 juin, après la messe et le petit déjeuner, les pères ont de nouveau été conviés dans la salle de réunion pour suivre une autre intervention : celle du père Gonzalez, à propos de la dernière exhortation apostolique post-synodale du pape Benoit XVI intitulée « Africae Munus ».  A travers un résumé  des différentes articulations de l’exhortation, le père Gonzalez, a insisté sur la nécessité de lire le document, d’en comprendre le sens et la portée et surtout les enjeux, les défis et les perspectives qui s’y dégagent pour la naissance d’une Afrique debout, réconciliée, fraternelle, solidaire, pacifique et paisible. Même si le tableau sombre du continent a tendance à décourager, force est de reconnaître que la joie de vivre des africains qui n’a pas laissé le conférencier indifférent, permet de relever avec le Pape benoit XVI que l’Afrique est un continent de l’espoir. La réconciliation, la justice et la paix constituent des urgences et pour cela, il nous à tous des attitudes telles que la conversion du cœur, la confession, la pratique d’une spiritualité de communion, l’inculturation, la bonne gouvernance pour les dirigeants, le dialogue interreligieux, interethnique, etc.

Notons que cette intervention a été suivie de la visite de Monseigneur qui a salué l’esprit et la nécessité de la rencontre. Mais plus encore le premier responsable a relevé des faits assez évocateurs qui méritent des interrogations sur l’identité du prêtre que nous sommes à Daloa. Et par des sages conseils Monseigneur à souhaiter qu’ils  soient proscrits et que chaque prêtre prenne conscience de son état et s’engage au renouveau du diocèse de Daloa.
Juste après, les pères se sont retrouvés pour fraterniser au travers de jeux tels le scrabble, l’awalé, le jeu de pétanque, le ludo. Cette plage leur a permis de renouer avec leurs talents sportifs souvent délaissés au profit de la pastorale.
 
L’après midi, ils se sont rendus au grand Séminaire saint Pierre de Balouzon pour le match de football qui les a opposés aux séminaristes. Ici, tout le public de séminaristes, de prêtres et de Laics présents a eu droit à une bonne plage colorée de « beaux coups de tête, d’ailes de pigeon, de retournée acrobatique, et bien d’autres phases ».  Ayant dominé le match jusqu’au bout, la fraternité a contraint les pères à accorder une chance aux séminaristes pour revenir au score du match qu’ils menaient depuis la 17 mn de la première mi-temps. Finalement, c’est aux tirs aux buts que les prêtres ont été appelés et cela de façon fraternelle, à céder la victoire à leurs jeunes frères.

La convivialité qui a régné lors de la rencontre s’est poursuivie avec le coktail que tous ont partagé dans l’amitié, heureux de se savoir mutuellement grands joueurs.

En sommes, tous les prêtres ont salué l’initiative et souhaité qu’elle se réitère. A la fin, le Vicaire général et le père Dominique Bassolé, principaux responsables de l’organisation, ont exprimé leur joie et leur gratitude à tous les prêtres pour leur participation effective pour la dite rencontre. C’est donc le lieu de remercier tous les participants, l’AFEC de Daloa, l’économe du Diocèse et so Personnel, les formateurs et les pensionnaires du Séminaire saint Pierre de Daloa, pour leur sollicitude.
Vive la fraternité sacerdotale pour que se célèbre l’amour et qu’ainsi Dieu soit glorifié en ses prêtres.

A l’année prochaine. 

P. Kibsi Sylvain

 

 
Diocèse de DALOA | © copyrights 2012 | Reproduction Interdite - Tous droits réservés     Webmaster